L'appel au secours des éditions Voy'el

La maison d'édition Voy'el, spécialisée dans les littératures de l'imaginaire, s'est taillée une solide réputation parmi les lecteurs et les auteurs en 8 ans d'existence. (Je vous ai déjà palé de deux ouvrages que j'ai particulièrement aimé, N.I.X. et A voile et à vapeur, publiés par Voy'el.)

Mais la maison a dû faire face à non pas un, mais deux distributeurs indélicats, qui se sont enrichis sur leur dos avec la complicité de certains libraires peu scrupuleux. Alors que leurs ventes pourraient leur permettre de perdurer, la maison est sur le point de déposer le bilan. Je vous renvoie à leur site pour mieux comprendre comment les petites maisons d'éditions finissent par mettre la clef sous la porte à cause de ces abus. Car cette injustice ne concerne pas que Voy'el, loin de là. Les unes après les autres, les petites maisons d'édition disparaissent.

 

Voy'el a décidé de refuser la fatalité et de se battre, en lançant un appel à la générosité via un financement participatif. N'hésitez pas à les soutenir, même si votre don ne s'élève qu'à 5 €. De nombreuses contreparties sont proposées. Si tout le monde ne peux pas donner, tout le monde peut en parler autour de soi, notamment via les réseaux sociaux, les blogs...

La campagne s'arrête à la fin du mois, et à l'heure où j'écris ce billet, seule 47 % de la somme à été réunie. Rien n'est encore perdu. Vous pouvez encore donner, même une petite somme, pour éviter à un énième éditeur de qualité de déposer le bilan.

 

Merci pour eux.

Écrire commentaire

Commentaires : 0