Sagas des Neuf Mondes de Pierre Efratas - défi PIF (Printemps de l'Imaginaire Francophone)

Le Printemps de l'imaginaire francophone (PIF pour les intimes) est un défi de lecture visant à promouvoir les livres appartenant aux genres SFFF (science-fiction, fantasy, fantastique ; pour plus de précisions, je vous renvoie à ma page consacrée aux littératures de l'imaginaire), écris par des auteurs francophones, dont on parle trop peu.

Le défi, proposé par le blog Monde fantasy consiste tout simplement à lire des œuvres relevant de l'imaginaire et écrites par des francophones, et à en parler autour de soi ou sur Internet.


Titre : Sagas des Neuf Mondes

Genre : Récits mythologiques (recueil de nouvelles)

Auteur : Pierre Efratas

Maison d'édition : Flammèche

Prix : Version poche : 8,50 €

Version illustrée :  18,50 € (rupture de stock)

Ebook : 1,49 € par nouvelle, soit 5,96 € l'intégrale.

Résumé quatrième de couverture :

 

Au cœur de notre vaste univers se dresse un majestueux frêne au tronc solide et aux branches vigoureuses sur lesquelles reposent neuf royaumes. Son nom : Yggdrasil.

 

Ami, prenez place ! En cette froide nuit d’hiver, Bjarni Steingrim, le scalde vagabond du Nord, a fait halte à notre porte pour nous conter l’histoire de ces mondes merveilleux où vivent de puissants dieux, de courageux mortels et d’étranges créatures.

 

Tremblez devant la colère de Thór ! Indignez-vous des fourberies de Loki ! Partagez la douleur de Freyja… Mais n’oubliez pas : côtoyer les dieux peut s’avérer dangereux.

 

Mon avis :

 

Tout d'abord, j'ai particulièrement apprécié l'ambiance dans laquelle nous plonge le scalde, en s'adressant directement au lecteur comme s'il faisait partie de son public. Le lecteur devient alors auditeur et peut aisément se représenter le banquet dans le château.

Les histoires qui nous sont contées sont captivantes, avec un suspens savamment dosé et teintées de cette poésie qui fait tout le charme des récits mythologiques et que je voulais retrouver dans ce livre.

Les chansons du scalde sont belles et ne manquent pas de poésie non plus.

Le style est vraiment soigné, les mots sonnent comme une musique. Le vocabulaire est très riche, ce qui bien sûr peut "effrayer" certaines personnes, mais je trouve au contraire que cela donne un plus et renforce l'impression de se trouver dans une autre époque.

Les personnages ne manquent pas de profondeur et sont souvent attachants. Personnellement, j'ai un méchant faible pour Loki, mais c'est peut-être mon côté obscur qui parle !


En résumé, le livre tient ses promesses : il fait rêver, donne un aperçu de la culture scandinave et l'envie d'en apprendre davantage.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0